La chasse aux bottes Hunter

Le jour où j’ai voulu des bottes de pluie, j’avais en tête d’acheter les bottes Hunter.

“Oui oui, celles que tout le monde a. On parle bien des mêmes.”

J’aimais leur look.  Mais leur qualité première est qu’au niveau du mollet, elles sont lousses et donc, font paraître le mollet plus petit. On a toutes besoin d’une illusion d’optique au niveau du mollet, non? J’ai vu toutes ces filles les porter avec tellement de style! -et de lousse aux mollets- !  Ça me les prenait. À tout prix. Absolument. À la folie. Pour toujours. For ever. And ever.

Mais pour faire une histoire courte, j’ai fini par acheter autre chose que les bottes Hunter.

“Pourquoi?”

“Trop lourdes. Pas assez stretch. Plus de bottes noires en stock. Nulle part.”

“Dis la vraie raison.”

“C’est ça, la vraie raison.”

“Dis la vraie raison.”

“Les mollets me rentraient pas d’dans.”

La morale de l’histoire: c’est pas parce que c’est tendance, que c’est ce qu’il nous faut.

Commentaires