Comment porter du vintage sans avoir l’air déguisée

Comment porter du vintage sans avoir l’air de jouer dans un fil d’époque, ou pire, d’avoir perdu un pari?

Sachant que plusieurs commerces spécialisés  dans le seconde main considèrent un vêtement vintage à partir de 20 ans, (ce qui veut dire dès  1998!) on est plutôt flexible sur l’utilisation du terme.  Dans le langage courant de la mode, le mot vintage réfère aujourd’hui tout simplement à un “style rétro”.

Voici le seul conseil, à retenir: magasinez le seconde main comme vous magasinez du neuf.

Voici 3 règles pour bien choisir ses vêtements vintage:

Bon état

Usé à la corde ne veut pas nécessairement dire vintage. Parfois, c’est juste vieux.  Commencez par les accessoires pour vous initier: pensez aux broches de métal et aux foulards de soie de grand-maman, à la montre de grand-papa.

Bon style

Respectez votre style habituel.  N’achetez pas un vêtement qui ne vous plairait pas s’il était neuf. Il y en a pour tous les goûts, même dans le vintage.

Bon agencement

Faites de votre pièce vintage la star de votre look, même s’il s’agit d’un détail en misant sur une seule pièce à la fois, qu’on agence à des vêtements modernes.

Plus conservatrice?

Choisir une pièce vintage que ressemble à une pièce d’aujourd’hui, ou une pièce de base (jeans, veston, jupe, chemisier) et l’agencer simplement. C’est plus subtil, mais c’est une bonne façon de commencer à éviter de se tromper.

Voici 3 raisons d’aimer le vintage:

1. Pour en avoir pour son argent

Vous avez un budget restreint, ou aimez faire des trouvailles à petit prix? Les vêtements vintage sont généralement abordables. D’ailleurs, on fait de meilleures affaires si on accorde peu d’importance à la marque des vêtements.  On paie moins cher pour un vêtement dont la marque est moins connue parce que l’entreprise n’a pas payé de marketing pour se faire connaître.  Ne jugez donc pas les vêtements par l’étiquette de leur marque!

2. Pour les matières naturelles

Avant l’utilisation massive du polyester dans les années 70, les vêtements étaient faits de matières naturelles comme le coton, la soie et le lin.  Ils étaient aussi conçus pour durer, parce qu’à l’époque, on consommait moins qu’aujourd’hui.

3. Pour les vêtements faits au Canada

Des vêtements faits chez-nous,  il en pleut littéralement, dans le monde du vintage! Parce qu’ils ont été fabriqués avant que l’industrie de déplace globalement en Asie. Et ça me réjouit de savoir que de plus en plus de marques, designers et, manufacturiers recommencent à faire fabriquer leur vêtements localement. C’est une excellente chose pour notre économie, et pour notre identité.

Trouvez une friperie ou une boutique seconde-main près de chez-vous!

Commentaires