Osons oser

Être certaine qu’un vêtement n’est pas fait pour nous sans même l’avoir essayé, ça vous est déjà arrivé?  Qu’est-ce qui fait en sorte qu’on soit si certaine qu’il ne nous ira pas?  Qu’est-ce que cette fausse croyance?

Avons-nous été trop découragées par les revues de mode qui nous envoient depuis des années des images de standards dans lesquels on ne se reconnait pas?

Peut-être.

Si une amélioration et des efforts constants sont apportés par ces revues, (mannequins plus vieux, différents types de corps, moins de retouches… ) il reste encore du chemin à faire, mais dans nos têtes également.

On a beau blâmer les médias et les magazines,  un travail s’impose pour nous aussi.  Il faut s’efforcer de changer notre notre état d’esprit face à notre corps, et cesser d’être aussi critique envers nous-même.

En fait,  je me rends compte que ce n’est pas réellement des vêtements dont nous avons peur, mais plutôt du jugement généré par le port de ces dits vêtements.  Avons-nous perdu à ce point l’écoute de notre petite voix intérieure par peur du regard d’autrui?  Peut-être.

Je pose la question: pourquoi ne pas essayer avant de juger, avant de SE juger? Personnellement, c’est devenu un plaisir de choisir et d’essayer un vêtement pour la toute première fois, de l’enfiler  et de l’assumer avec fierté et assurance. De marcher la tête bien haute et les épaules bien droites. En fait, comme le dirait mon amie Marcia Pilote:  “Toujours marcher comme si nous foulions le tapis rouge, quoi que l’on porte !”

Tout est dans l’attitude!  Soyons fières et cela bien au-delà du vêtement! Essayons et osons oser! Imaginez  la surprise et la joie ressenties en constatant à quel point un vêtement nous va bien et à quel point il est fait pour nous.

Je pense sincèrement que nous avons tout à gagner en retrouvant cette belle légèreté et cette innocence qu’ont les petites filles face à la mode, face à leurs vêtements.  Vous savez, ce regard qu’elles ont devant leur miroir? Un regard de fierté, de joie et d’excitation, même!

Osons essayer des vêtements comme quand nous étions toutes petites…. Osons redevenir ces petites filles face au miroir!  Essayer, ça ne coûte rien.

Je sais, tout ça est plus facile à dire qu’à faire et je mentirais si j’affirmais que j’ai toujours été aussi sûre de moi face à mes choix vestimentaires. Mais une chose est certaine,  j’ai quand même toujours essayé de me faire confiance, de faire confiance à mon corps et d’écouter ma petite voix intérieure.  Avec les années,  je me laisse de plus en plus guider par mes goûts et mes envies.

À 47 ans,  je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mes vêtements. J’ose des looks que je n’aurais jamais osés à 20 ans.  Et pourtant , je ne réponds plus depuis longtemps aux standards de mode et de beauté d’aujourd’hui.

Mais vous savez quoi? J’ai choisi de m’assumer et surtout de m’amuser.

J’ai choisi de m’aimer avec mes propres standards.

Alors quand je suis dans une cabine d’essayage et qu’un vêtement ne me va pas,  j’en essaie tout de suite un autre,  ou une autre couleur, mais je ne focus pas sur le négatif.  Je passe tout de suite à autre chose.  Pourquoi me décourager et me critiquer? Ça ne servirait à rien.

Et quand rien ne va, mais vraiment rien?

Mon arme secrète:  je laisse tomber les vêtements et je me réfugie au rayon des accessoires: foulard, bijoux, chapeaux, souliers etc…  Je me sers de ces accessoires pour redorer une tenue que je possède déjà à la maison et qui me va bien. Voilà ma façon à moi de tourner la situation en positif!

Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple? 😉

Osons avoir du plaisir et de la joie à essayer un vêtement avant de le juger.
Osons pratiquer le lâcher prise dans le choix de nos vêtements et faisons fi des” soi- disant” standards établis!

Et surtout…

Osons être un bel exemple d’assurance, de confiance et d’estime de soi pour toutes ces belles jeunes filles qui nous entourent.  Apprenons-leur à ne pas avoir honte de leurs corps, à se faire confiance dans leurs choix de vêtements, apprenons-leurs à être solides, à ne plus craindre les « erreurs vestimentaires ».  Après tout, ce ne sont que des vêtements!

Ainsi, dans quelques années, pourrons-nous voir beaucoup plus de femmes oser se dire : “Tiens, elle est belle cette robe… je vais l’essayer, c’est tout à fait pour moi!”

Alors à toi qui me lis, oui, c’est à toi que je parle : ose!

Karine xx

Commentaires